The Jamestown Dance Project

 

Performance, 30 min. / 6 danseurs

Chale Wote Street Art Festival, 19 et 20 août 2016, Accra, Ghana

Marie Phliponeau a travaillé avec le collectif de danseurs Nyansa Nfitiasie, du quartier de Jamestown à Accra, à partir des danses urbaines qui circulent dans la capitale ghanéenne et qui constituent un répertoire chorégraphique où se mélangent danses traditionnelles ghanéennes, danses urbaines afro, danses hip hop, danses issues de la culture jamaïcaine, reggae et Dancehall. L’objectif était de faire émerger les identités multiples qui traversent les corps des jeunes danseurs de Jamestown et de proposer ainsi de nouveaux imaginaires.

Qu’est-ce que ces danses actuelles disent de ceux qui les dansent - faites de mouvements enracinés dans la culture ouest-africaine, de mouvements circulant dans les vidéos de danse hip hop sur le web, de mouvements issus des vidéoclips de stars mondialisées, de mouvements voyageant d’une capitale africaine à l’autre.

Le projet de performance dansée était celui d’une mise en dialogue entre cette jeunesse et un public. Il était une proposition adressée aux spectateurs du Chale Wote Festival, une esquisse du futur : où les rêves et les espoirs de la jeunesse de Jamestown vont-ils nous mener collectivement ? Quels mondes futurs esquissent-ils et préfigurent-ils ?

Crédits Photo : To Mix Or Not